Histoire Notre histoire "J’ai voulu, vous parler de Sobeval, cette belle entreprise que je dirige et à laquelle je suis dévoué depuis plus de 38 ans. De belles et grandes choses ont été accomplies, de grands moments ont été partagés. Dans le bonheur ou dans l’épreuve, Sobeval a construit son histoire et a forgé sa culture. Sobeval a aussi cultivé son identité d’entreprise atypique : atypique dans son management, atypique dans son franc-parler, atypique dans sa capacité à anticiper ; atypique dans sa volonté indéfectible d’unir les Femmes et les Hommes ; atypique car elle considère, depuis 30 ans, que l’amont et l’aval de la Filière ne doivent faire q

titre de la fenêtre 

Notre histoire

"J’ai voulu, vous parler de Sobeval, cette belle entreprise que je dirige et à laquelle je suis dévoué depuis plus de 38 ans. De belles et grandes choses ont été accomplies, de grands moments ont été partagés. Dans le bonheur ou dans l’épreuve, Sobeval a construit son histoire et a forgé sa culture.
Sobeval a aussi cultivé son identité d’entreprise atypique : atypique dans son management, atypique dans son franc-parler, atypique dans sa capacité à anticiper ; atypique dans sa volonté indéfectible d’unir les Femmes et les Hommes ; atypique car elle considère, depuis 30 ans, que l’amont et l’aval de la Filière ne doivent faire qu’un ; atypique par son fidèle attachement à ses clients ; atypique dans son aptitude indélébile à se remettre en question. (...) Je vous invite à découvrir les pages de notre belle Histoire et à m’aider à écrire ensemble la suite de cette grande aventure."

Gilles GAUTHIER
Directeur Général
Mars 2017


camion transport viande veau blanche boulazac sobeval

1979-1989

Naissance et installation de SOBEVAL

C’est en novembre 1979 que Michel GARGAUD, Monique GARGAUD et Gilles GAUTHIER, créent Sobeval et installent ses bureaux, pour quelques mois, dans une petite maison d’habitation à Hautefort.

 Début des Installations

Très vite, le Siège est transféré dans les locaux du syndicat de la Boucherie de la zone industrielle de Boulazac, puis dans des bungalows sur le site de l’abattoir municipal de cette même commune.
L’objectif est de produire des veaux de qualité bouchère supérieure en engraissant des veaux issus de croisements avec une alimentation adaptée.
Dès 1981, l’activité de production veau de boucherie et la commercialisation des carcasses se développent. Sobeval devient le premier usager des abattoirs Municipaux.
Parallèlement, l’entreprise met en place une activité ovine et développe, dès 1982, une activité d’abattage et de commercialisation de viande bovine.

bureaux sobeval viande dordogne histoire

En 1982, l'entreprise a bien grandi et doit déménager. Elle s'installe Avenue Louis Lescure à Boulazac (24).

En 1984, elle ouvre un magasin de détail CASH VIANDES, à Boulazac.
La même année Sobeval présente sa politique d’industrialisation. C’est également l’année des premiers balbutiements de sa politique de marques.
L’Entreprise entre dans sa phase d’industrialisation avec l’ouverture, en avril 1985, de son atelier de découpe des veaux et de conditionnement sous vide (appelée 2ème transformation), lui permettant de se développer sur le marché de la grande distribution.

Les Logos

Le logo de SOBEVAL évolue pour véhiculer la culture et les valeurs de l'entreprise. La flèche symbolise le dynamisme des Hommes qui l'animent et reflète leur volonté de progrès et d'aller de l'avant.

1980

logo sobeval 1980 viande boulazac veau blanche

1985

logo sobeval boulazac viande blanche veau 1985

1989

sobeval logo 1989 viande blanche veau boulazac

En 1989, le transfert des activités de découpe dans l’usine actuelle permet à l’entreprise d’élever son niveau industriel et son professionnalisme. Cette même année, Sobeval va également plus loin dans le niveau d’élaboration des viandes et innove à nouveau avec le lancement de son activité spécialisée dans la fabrication d’une gamme complète de produits élaborés ultra-frais à base de viande de veau (appelée 3ème transformation).

batiment sobeval 1992 viande de veau boulazac

1989-1999

Intégration dans le Groupe VanDrie et nouvelles gammes de produits

La diversification des produits proposés jusqu'alors par Sobeval marquera la décennie. Le rachat majoritaire des parts de la société par le Groupe Néerlandais VanDrie a également beaucoup compté pour le dynamisme commercial des activités développée par Sobeval.

 Les Ultras-Frais

Créée en 1989 dans un souci d’optimisation de l’équilibre matière, la gamme de produits élaborés connaîtra un développement exponentiel, portée par la créativité de Michel Gargaud et par un marché demandeur de produits innovants, pratiques et rapides à cuisiner.
Lancée sous la marque « les Ultra-Frais », cette gamme fera le show en 1993 avec le lancement de la marque PALMARÈS et d’un nouveau packaging décalé…
1997, marquera le début de l’ère des contrats de Filière avec la plupart des grandes enseignes de la distribution française.

palmares veau viande blanche ultra frais sobeval 1994

1994 : Rachat des actions par le Groupe VanDrie

En 1999, Le Groupe VanDrie harmonise le logo de toutes les sociétés du Groupe en Europe. Une tête de veau surmontée d’une main traduit le respect de l’Homme sur l’animal et le soin apporté à l’élevage des veaux.

logo sobeval viande veau boulazac
Ce nouveau logo commun à toutes les entreprises du groupe VanDrie est dévoilé lors d’une soirée de lancement réunissant le Personnel.


Nombre d’éleveurs en 1995 : 145

 

Paupiette de veau sobeval viande blanche sobeval finesse de veau

1999-2003

Sobeval élargit son périmètre !

Tant au niveau des consommateurs qu'elle souhaite conquérir, que des bureaux et de ses outils industriels qui s'agrandissent et s'étoffent Sobeval grandit ! L'entreprise s’adapte constamment à son marché et innove en permanence ce qui lui vaut une présence sur tous les circuits de distribution.

 Sobeval grandit

Avec les rachats successifs des sociétés :

  • SATBV – Société d’abattage et de transformation en Bretagne (2000),
  • STEF – entrepôts frigorifiques 24 Boulazac (en 2001),

 

En 2000 SOBEVAL a 20 ans ! la société réunit tous ses acteurs. Actionnaires, Salariés, Eleveurs et partenaires partagent les valeurs de l’entreprise à l’occasion d’une grande soirée anniversaire.

20 ans Sobeval 2000 fête le veau boulazac

Nouvelle identité pour les produits élaborés

En 1998, PALMARES reste mais le pack se transforme pour devenir plus gourmand avec la suggestion de présentation du produit cuisiné.

Puis en 2002, la gourmandise s’efface au profit de la tendance du moment ; PALMARES laisse place à une nouvelle marque positionnée « Santé & Equilibre » :
FINESS’ DE VEAU. La gamme se pare d’un fourreau cartonné «light ».

 

finess de veau sobeval finesse viande blanche boulazac

Nombre d’éleveurs en 2000 : 300

batiment sobeval boulazac viande de veau vandrie france

2003-2008

Les grands chantiers

Dans un souci d'amélioration continue, Sobeval va de l'avant en redimensionnant ses outils industriels. Les produits élaborés se veulent, quand à eux, tout en finesse...

En 2003, les nouvelles installations frigorifiques sont mises en service. Les installations des anciens entrepôts frigorifiques ont fait l’objet d’importants travaux et abritent aujourd’hui l’activité congélation de Sobeval. Elles sont inaugurées en 2004, ainsi que : le quai d’expédition 1ère transformation, les locaux sociaux et administratifs, sans oublier les aménagements extérieurs qui donnent un nouveau visage au site.

Avec la reprise d’une unité de découpe en 2006, (69 Corbas), Sobeval conforte sa position dans l’univers des opérateurs Veau. Depuis, les volumes traités à Sobeval Rhône sont en progression.

L’année 2006 voit également la réalisation du centre d’allotement – Centre de collecte et de tri des veaux nourrissons - et de stockage d’aliment de Bassillac (24).

centre allotement nourrissons veaux rassemblement tri marché bestiaux dépôt bassillac sobeval

Nombre d’éleveurs en 2006 : 515

Les activités de la SATBV sont rapatriées sur Boulazac en 2007.

Mais, l’un des investissements les plus lourds est certainement la création de la nouvelle usine de fabrication des produits élaborés. Les salles de préparation sont entièrement repensées et redimensionnées. Débutées en 2008, les nouvelles installations sont mises en service en 2009.

Tout en Finesse...

En 2006, deux produits phares sont reconnus Saveur de l’Année. En 2007, la gourmandise est réhabilitée : Finess’ se dote d’un « e » et c’est donc « la finesse » des bons petits plats que nous retrouvons dans la marque FINESSE DE VEAU.

saveurs de l'année 2006 sobeval boulazac gilles gauthier viande de veau finesse de veau

 

Veau fermier veau de lait sous la mère sobeval boulazac viande blanche

2009-2012

Diversification des activités

Nouveaux ateliers, nouveaux clients, nouvelles manifestations... SOBEVAL maintien le cap du renouveau !

 Nouvelles orientations

2010 Dans le respect de ses orientations stratégiques, Sobeval diversifie ses activités commerciales en lançant une activité « traiteurs » avec une gamme de produits spécifiques en mars 2010, puis, en avril 2011, avec l’activité veaux fermiers élevés sous la mère qui marque le retour a un métier plus traditionnel.

foire foirail marché veau primé sobeval boulazac veau fermier veau de lait sous la mère
Sous l’impulsion de cette activité, la Foire Primée devient désormais un rendez-vous annuel organisé le vendredi précédant les Rameaux dans la pure tradition des marchés d’antan.

Sobeval a 30 ans

L'entreprise réunit tous ses acteurs. Actionnaires, Salariés, Eleveurs et partenaires partagent les valeurs de l’entreprise lors d’une grande soirée anniversaire et la nouvelle usine est inaugurée à cette occasion.

triperie atelier viande découpe boulazac sobeval

Nouveaux investissements en 2010 : Sobeval restaure et agrandit son atelier triperie ; elle construit son centre de congélation en prolongement de la nouvelle usine. Les salles de la triperie sont entièrement ré-équipées permettant aux salariés de gagner en confort de travail. Les travaux d’investissements se poursuivent : les normes évoluent et l’entreprise vise un haut niveau de performance et de qualité.

2011 : Lancement de la gamme élaborée "PROMESSE D'ÉLEVEUR"

2012 voit l'organisation du 2ème Forum Filière Veau en France en partenariat avec les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne.
L'atelier d'abattage reçoit le classement 1, meilleur classement possible, gage d'une grande sécurité alimentaire notamment.

 

 

gilles gauthier sobeval je soutiens les éleveurs français boulazac viande de veau

2013-2017

Objectif : l'excellence sur toute la filière !

De l'achat des veaux nourrissons, à la vente de viande de veau sur le très difficile marché américain, en passant par la qualité des cuirs issus de la production, Sobeval vise l'excellence !

"Peau neuve" pour les cuirs

En 2013 c’est au tour de la bouverie et du local cuirs de faire « peaux neuves ». L’entreprise dispose depuis d’une bouverie répondant aux dernières normes en matière de bien-être animal. Son complexe cuirs unique en France lui permet de travailler avec les plus grands noms de l’industrie
du cuir de luxe.

Nombre d’éleveurs en 2014 : 565

En 2016, un centre de Tri d’un « nouveau genre » ouvre à Châteaubourg, près de Rennes (35), ce qui porte au nombre de 4 les centres de tri des nourrissons exploités chaque semaine par SOBEVAL.

centre tri nourrissons chateaubourg ille et villaine veau sobeval vandrie france

Sobeval au pays de l'Oncle Sam

Depuis janvier 2017, SOBEVAL est la première et unique entreprise de viande bovine française à obtenir le très convoité agrément USDA qui autorise à exporter vers les Etats-Unis.

agrement USDA viande francaise etats unis sobeval groupe vandrie boulazac

Après 25 ans d’embargo sur la viande bovine française suite à la crise de l’ESB et après plusieurs années de négociations, l’administration, Obama a, dans un courrier en date du 12 janvier, reconnu une équivalence entre les systèmes de contrôle de production français et américain permettant les importations de viande de veau française… une décision attendue depuis si longue date à SOBEVAL qu’il y a de quoi s’écrier : « Yes ! Obama did it ! »